Mot de la fin (d’annee)


Quelques réflexions de fin d’année (pas de statistiques, promis).

De nouveaux lecteurs et de nouvelles lectrices se sont joints au blog. Tous viennent d’horizons et de pays  différents et cela est très bien ainsi. Certains passent tous les jours, d’autres de temps en temps. Certains laissent des commentaires, tous appréciés, d’autres sont plus discrets, mais  dans l’ensemble, l’atmosphère du blog est conviviale.

J’ai débuté l’année en lion, au rythme d’un billet par jour, mais il est devenu assez rapidement apparent que je ne pouvais maintenir ce rythme et je suis donc passée de sept a quatre billets par semaine. Il y en aura peut-être moins en  2016, car je veux terminer d’autres projets et les billets ainsi que leur traduction prennent beaucoup de temps. Les catégories seront les mêmes mais j’espère y ajouter la catégorie « bout de papier » pour renouer avec l’écriture cursive. Il y aura des séries, car j’aime parfois creuser un thème particulier, et des textes indépendants, des billets sur les mots, au rythme de mes réflexions et de mes découvertes, des textes de prose et des textes poétiques, dont le but est et restera toujours  le même : cerner un moment qui permet d’évoquer une sensation  de vie « augmentée » (toujours selon la définition proposée par Kenneth White). Un beau défi que de trouver un moment dans la journée où je me concentre pour saisir cette fugacité, qui demande cependant une certaine discipline( qui en vaut largement la peine). Le processus créateur a peu changé. Pour les  photos, j’aime sortir, surtout les jours de soleil, mais pas toujours, sans savoir où  mes pas vont me porter. Parfois je rentre bredouille, parfois je reviens avec des dizaines de photos. Il arrive que la photo me dicte immédiatement les mots ou bien c’est le contraire. Il m’arrive de trouver des photos intéressantes, sans arriver  à le mettre en mots et il faut parfois que j’attende plusieurs mois avant que les mots arrivent enfin. Parfois ce sont les mots qui viennent et je dois chercher la photo qui accompagnera le mieux le texte. Parfois j’aime beaucoup un billet qui ne cause pas beaucoup d’enthousiasme dans le lectorat, et c’est parfois le contraire. Allez savoir !

Du point de vue des projets, j’ai toujours un roman en chantier que j’espère terminer en 2016. J’ai renoncé  à en mettre des extraits sur le blog parce qu’ils sont trop longs à traduire. J’ai un autre roman qui dort dans mes tiroirs depuis longtemps, que je voudrais retravailler. J’aimerais peut-être aussi mettre certaines parties du blog sur papier, mais ce projet est encore bien vague. Un autre voyage est en vue pour le printemps (néo-zélandais) prochain (mais vague encore pour le moment). Je reprendrai quelques leçons d’italien ( j’espère que la lecture des blogs italiens va m’aider).

Dans les jours qui viennent je mettrai quelques photos de vacances pour partager l’atmosphère de détente qui règne à Nelson et je serai de retour autour du onze janvier.

Bonne fin d’année poétique à tous et à toutes. Cette rencontre virtuelle a dépassé toutes mes attentes. Que vos vœux les plus chers se réalisent en 2016.

 

40 réflexions sur « Mot de la fin (d’annee) »

  1. Je te suis Sylvie dans cette approche de l’écriture comme un prolongement du regard et du ressenti des milles choses du quotidien, de l’instant, des pensées qui surgissent. Je te souhaite une belle fin d’année sous le soleil austral et une année 2016 qui remplisse toutes les promesses que tu te fais et qui te portent. Amitiés

    Aimé par 1 personne

  2. Que de beaux projets pour 2016 Sylvie! Puisses-tu les réaliser en tout ou en partie, dans la quiétude et l’harmonie; Merci pour l’ensemble de ton oeuvre, tes mots sont bien souvent un baume pour l’âme. Meilleurs voeux de santé, de joie et de milles petits bonheurs.

    Aimé par 1 personne

  3. Merci pour ces billets que je suis avec plaisir. Même si vous pensez ralentir le rythme de vos publications, je prendrai toujours un peu de mon temps pour vous lire. Bonne fin d’année.

    J'aime

  4. Que tous tes voeux se réalisent aussi, Sylvie, accompagnés toujours du désir de créer.
    Et pour les p’tits bouts de papier, j’aime l’idée. Ton écriture cursive est belle – j ‘ai un faible pour ces billets de toi… ça crée quelque chose, une atmosphère plus personnelle… n’est-ce pas.
    Tout le meilleur, Sylvie.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s