8 réflexions sur « Sans paroles/wordless : Riviere Matai River »

  1. In words of Dante Gabriel Rossetti.
    « I have been here before,
    But when or how I cannot tell:
    I know the grass beyond the door,
    The sweet keen smell,
    The sighing sound, the lights around the shore. »
    I know a place in a valley called Urubamba that has that same pond, that same flowers and that same light. Is like being there before. Beautiful composition, Sylvie, with brushes of impressionist light.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s