arcs-en-ciel et erosion

_MG_2577-Edit

En route pour Penally, décembre 2018, canon, ©Sylvie Gé

De retour à Tenby après deux ans d’absence, beaucoup de choses n’ont pas changé, un constat qui me soulage et m’étonne à la fois. Les deux (!) marchands de cartes de souhaits sont toujours là, ainsi que les trois ou quatre (!!!)  marchands de bonbons. Les goélands sont toujours aussi énormes et effrontés. Les maisons de toutes les couleurs sont toujours là, bien que certaines d’entre elles semblent négligées. Il fait cependant plus froid cette année et il pleut plus souvent. Le soleil me manque un peu, mais le bon côté de la chose est que les arcs-en-ciel abondent. L’érosion fait en sorte qu’il y a moins de sable sur la plage du sud (et plus de cailloux). Changement climatique ? Il semble y avoir plus de débris de  plastique sur la plage ou bien  je le remarque davantage. Certaines choses changent et d’autres ne changent pas, et parfois j’aime le changement, mais lorsque je vais à Tenby, je préfère qu’elles ne changent pas.

4 réflexions sur « arcs-en-ciel et erosion »

  1. Bon jour,
    Le changement par petites touches comme un pinceau de peintre qui de nuances modifient sans altérer l’ensemble tout en « proposant » un autre regard par une impermanence non avouée et tout rassurant le visiteur. 🙂
    Max-Louis

Répondre à iotop Annuler la réponse.