A l’horizon


vert

porte, détail, Tenby 2016, canon, ©Sylvie GPublié en juin 2017, revu et corrigé, juillet 2017

Dans l’horizon froid de

la fenêtre ouverte, j’entends

des cris de cour d’école

des chats qui n’aiment personne,

une cloche qui sonne et sonne,

des enfants, des cabrioles

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s