Archives de catégorie : poesie visuelle

on se tiendrait la main

Jardin botanique de Nelson, juin 2020, canon, Sylvie GE

on se tiendrait la main

devant les ombres de la terre

la menace de l’eau

et même la douleur

c’était au genou

ou au coeur

on ne se souviendrait pas mais

on se tiendrait la main

on regarderait

par là

du côté des pages noircies

de carbone et d’histoire

en se tenant les mains

*d’abord publié en juin 2020,  révisé en juin 2021