ou j’etais

Les Andes, en route vers Mendosa (j’aurais aime « peindre » cette photo), octobre 2018, canon, Sylvie GE

Je ne sais plus où j’étais

si je dormais 

si je rêvais

ou j’imaginais 

que tu parlais 

d’un air distrait

à l’imparfait 

de ce qui comptait 

mais j’existais

sans délai

c’était parfait

 

 

4 réflexions sur « ou j’etais »

Laisser un commentaire