Topographie de l’esprit


tracesdanslesable1Lors  d’un vol on a parfois de la chance : le ciel est clair et l’on voit avec clarté la topographie du lieu que l’on survole.  Lorsque cela arrive en Amérique du Nord, on aperçoit du ciel, le quadrillage des villes bien organisé autour des routes. En survolant l’Espagne, en route pour Alicante et Xàbia, il me semble que les villages sont nés d’abord et que les routes furent créées par la suite pour les relier les uns aux autres. Au résultat, vue du ciel, l’Espagne ressemble plus à une mosaïque qu’à un quadrilatère. Je ne peux m’empêcher de croire qu’à l’instar de la langue, qui filtre la manière de voir le monde, l’organisation géographique d’un lieu influence la façon de voir les choses. Comment ? Je n’en sais rien, mais l’idée de vivre dans différentes topographies de l’esprit,  quelles qu’elles soient, me plaît assez.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s