Sur la route


outaouais3

Le voyage promettait d’être un peu long, à cause de la circulation (environ trois heures) et ennuyeux, à cause de l’autoroute. Le conducteur le sachant essayait de bavarder avec quiconque était assez près de lui ou ayant la voix assez forte pour couvrir le bruit du moteur. Après quelques ratés, la dame devant moi se lance et on apprend qu’il a fait plusieurs métiers avant d’être conducteur d’autocar. Il a été notamment militaire et il a également travaillé pour une compagnie aérienne. Il a une opinion sur beaucoup de sujets et mentionne d’autres choses qu’il a faites. La dame, impressionnée par ses expériences, suggère qu’il devrait écrire un livre sur sa vie et il lui répond  qu’il en a déjà écrit un et que c’est de la poésie, qu’il a publié lui-même. Il n’est pas avare d’explications sur les sujets qui l’inspirent et le processus de création : ses poèmes lui viennent souvent lorsqu’il conduit le bus. Et au moment où il dit cela, tout à coup, un magnifique soleil d’hiver se couche à l’horizon et le voyage qui promettait d’être long et ennuyeux se transforme en un beau moment, grâce à un conducteur de bus un peu plus bavard que les autres.

2 réflexions sur « Sur la route »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s