Apres-midi (2) souvenirs de Saint-Malo

tenby4

Les vagues quelles vagues !

Et les goélands gris

dans la lumière agonisante

d’un octobre surprenant

Les vagues, quelles vagues !

Et les goélands gris

Et l’écume déferlante

Même le garçon est sorti

 sur le seuil

presque effrayé

de la marée

qui effaça une fois de plus

les mots d’amour tracés dans le sable de l’après-midi

avant de se retirer des remparts, épuisée

15 réflexions sur « Apres-midi (2) souvenirs de Saint-Malo »

  1. Le grondement sans fin des rouleaux, la puissance que dégage chaque vague avant de s’échouer sur le sable, je ne m’en lasse pas. Quinze jours à m’émerveiller, à savourer l’immense liberté qu’elles provoquent en moi et ce n’est jamais assez… Ta photo me donne envie d’y repartir. Déjà. Encore.Toujours. 🙂
    Tes mots sont beaux. Merci Sylvie.

Répondre à Georges 2679 Annuler la réponse.