3 réflexions sur “ 4 heures du soir ”

  1. Après l’usage que vous venez de faire de la conjonction « et » dans le 1er vers, vous venez d’ouvrir une porte au travers de laquelle beaucoup vont s’engouffrer et voilà.

    J'aime

  2. « Flatterie » dîtes-vous, le mot est faible. Relisez (lol) le pastiche que Proust fit de Saint-Simon et vous verrez qu’on peut parler d’admiration et même d’une certaine forme d’amour. Vous verrez sur Wiki une partie de ce pastiche : c’est une volonté d’identification inséparable d’un étrange désir. Je n’aurais pas voulu connaître Proust et qu’il m’eût aimé : je serais devenu complètement transparent pour lui et quand on perd son mystère, on perd son être.
    Proust avait l’oeil de l’aigle.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s