Raccommodage


_MG_7599a_MG_7596a

chaussettes de merino et de possum, canon, mai 2018, ©Sylvie G

Je raccommode mes vieilles (ou moins vieilles) chaussettes depuis longtemps. Je le fais parce que je suis attachée a mes vêtements et plus particulièrement a mes chaussettes, dont je n’aime pas me débarrasser. A la fonction pratique du raccommodage, que j’ai appris en autodidacte, s’ajoute la fonction thérapeutique, que l’on ne saurait sous-estimer. Quiconque me connaît bien sait par ailleurs  qu’aucun cadeau ne me fait plus plaisir qu’une paire de chaussettes. Celles de la photo m’ont été offerte par un être cher et je n’allais pas laisser quelques petits trous mettre en péril la présence de ces couleurs exquises dans ma collection. Cette paire est faite de  laine  de possum (considéré comme une peste (malheureusement) en Nouvelle-Zélande) et de mérino. Lorsque je songe à tout le travail investi dans la fabrication de la laine, sa teinture, son tricot, son transport vers une boutique, son achat, et son envoi par la poste pour me rejoindre (j’étais à Tenby à l’époque), je ne peux me résoudre à jeter ces chaussettes. Les raccommoder m’a fait du bien. Il fut une époque où je faisais de mon mieux pour cacher la réparation, mais aujourd’hui je cherche plutôt à la mettre en valeur et  je porte mes chaussettes raccommodées comme on porte ses blessures de guerre, avec fierté. Cette activité fait  souvent sourire et quelquefois rire, mais les choses sont en train de changer. Lors de la semaine de la Fashion Revolution, qui vise à faire réfléchir les consommateurs de modes aux conséquences humaines et écologiques de leurs choix vestimentaires, des ateliers de raccommodage et de rapiéçage ont été offerts (à Londres). On reverra donc peut-être sous peu cette activité négligée depuis des lustres redevenir « à la mode ».

15 réflexions sur « Raccommodage »

  1. Bon jour
    En général mes vêtements me durent longtemps … et il est vrai que depuis un certain temps les gens sont moins « tatillons » sur l’effet usé … les mentalités changent effectivement.
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

  2. astucieux et très ‘tendance’, c’est sûr! merci tout plein car je vais m’en inspirer pour mes prochains ‘ravaudages’ (je faisais en sorte que ça reste discret mais là tu m’as convaincue de faire l’inverse!) 😉

    Aimé par 2 personnes

  3. On a l’amour des chaussettes en commun. Et j’ai commencé dernièrement à raccommoder les miennes. Surtout celles que m’offre mon amie Anne, une tricoteuse hors-pair. Cette chronique fait chaud au coeur… ou voulais-je dire aux pieds?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.