Traversee de la Cordillere des Andes


 

_MG_9998

Cordillère des Andes, octobre 2018, canon, ©Sylvie Gé

La traversée de la Cordilière des Andes en bus restera gravée dans ma mémoire comme un grand moment. Du côté chilien, les majestueux pics glacés nous font sentir la force de la nature. Du côté argentin tous les tons de douces couleurs s’entremêlent.

_MG_0089

La traversée entre Santiago et Mendoza devait durer sept heures, mais s’est étendue de huit heures trente le matin, jusqu’à dix-sept heures. Le kilométrage n’est pas très élevé, mais il faut faire avec les retards dus au blocage de la route et la douane argentine (dans un immense hangar). Après une longue attente, tandis que les douaniers passent les bagages au scanner, quatre valises sont exposées (tandis que tous les autres  passagers sont derrière), les douaniers examinent les valises « coupables » devant tous (non recommandé). L’attente de quelques heures avant que la route ne soit enfin libre ne semble déranger que nous. Les autres passagers, imperturbables, attendent avec patience. Quelques heures, ce n’est rien, dans cette partie du monde. La route est parfois fermée pendant des jours et les voitures se contentent de faire la file en attendant que tout se calme. Cette attente en valait largement la peine. Jamais je n’oublierai.

4 réflexions sur « Traversee de la Cordillere des Andes »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.