aller quelque part*

Marina, Nelson, ete 2017, canon, Sylvie Ge

Suivre tous les jours la même route,  pour arriver au même endroit, inexorablement attiré par un petit quai, le plus petit des quais, celui qui ne va nulle part, c’est aller quelque part.

*publié en avril 2017, modifié en avril 2019

11 réflexions sur « aller quelque part* »

Répondre à Les artichauts de Popincourt Annuler la réponse.