tisser des liens


pres de la riviere Matai, branche, detail, Nelson, Nouvelle-Zelande, mai 2019, canon, Sylvie Ge

Je tisserai des liens, des fils tremblants, dans l’air frais de la rivière, des traits de lumière, des tentatives d’airain, des riens, des sortes d’aimants, de doigts cherchant une histoire solaire. 

7 réflexions sur « tisser des liens »

      1. Oui, j’aurais du, il m’arrive de me laisser aller un peu avec certaines majuscules (desolee ma petite boite a reponse n’ a pas les accents, ce n’est pas parce que je me laisse aller)🙂

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.