l’epee de Damocles


Ballaro market, Palerme, Sicile, 2016, canon, Sylvie GE

Avoir un festin à bout de bras,  juste-là, la richesse des couleurs, la promesse des saveurs, puis lever les yeux et  apercevoir l’épée de Damoclès. Tu  n’as qu’à tendre la main, mais tu retires ta main, tu préfères la faim. 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.