my fragile step on the bridge


Ronda, Spain, el puente nuevo, canon, Sylvie GE

I was moving forward hesitantly

my fragile pitch throbbing

my eyes almost closed

that is  how one falls

between the sky and the dark waters

in the rocks split by the trembling earth

but old women pass by

with their kind eyes

they see very far in the soul of the passers-by and

have better things to do that go away laughing

(but it took me a while to cross the road)

3 réflexions sur « my fragile step on the bridge »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.