Lorsque j’y pense

Vallee de la riviere Matai, cloture, detail, Nelson, Juin 2020, Sylvie GE

Lorsque je pense à ceux-lå qui ont effleuré mon histoire puis ont disparu dans les archives du temps, sans laisser de traces tangibles, et moi la même chose, lorsque j’y pense, je cligne des yeux (on dirait).

2 réflexions sur « Lorsque j’y pense »

Laisser un commentaire