autoportrait (1)

Nelson, 2020, Sylvie GE

J’aime faire sécher mes vêtements dehors. Je croyais que je marchais vite jusqu’à ce que j’arrive en Nouvelle-Zélande. Lorsque j’étais très jeune, je croyais que la vie ne valait pas la peine d’être vécue après quarante ans. Je fais une marche de cinq kilomètres avant mon premier repas de la journée, mais après plusieurs tasses de café.

(inspiré par la lecture d’Edouard Levé, Autoportrait. J’ai trouvé ce livre en traduction anglaise au marché du livre d’occasion de Nelson, en 2020)

 

 

 

Laisser un commentaire