Saint John Perse


Saint John Perse (1887-1975) est né dans les Antilles françaises où il a vécu jusqu’en 1899, avant d’aller vivre à Pau, en France. Il est plus tard devenu diplomate . Anti-Nazi, Il a dû fuir la France de Vichy en 1940.  Il a obtenu le prix Nobel de literature en 1960. Je lis sa poésie  avec un plaisir sans cesse   renouvelé.

Ce  site  lui est consacré.

‘… Syntaxe de l’éclair ! ô pur language de l’exil ! Lointaine est l’autre rive où le message s’illumine’

Saint-John Perse, Eloges suivi de La Gloire des Rois, Anabase, Exil, Paris, Gallimard, 1960, p.100.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s