lignes de vie*


 

La Habana, Cuba, janvier 2018, canon, Sylvie Ge

Il y aurait des jours ordinaires, imprégnés de tâches quotidiennes, exécutées lentement, une sorte de contentement, une certaine joie à contempler sa ligne de vie (brisée, mais tout de même). 

*publié une première fois en avril 2019, revu et (à peine) corrigé en avril 2019)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.