une certaine beaute

Arcos de la frontera, Andalucia, Espagne, novembre 2029, canon, Sylvie GE

Regarder à travers la fenêtre mouillée,  la tristesse s’installer, une certaine beauté attend, respire, en attendant le beau temps, écouter le temps bruiter, la salle s’est presque vidée, obligée de murmurer pour éviter d’être espionnée,

2 réflexions sur « une certaine beaute »

Laisser un commentaire